Paul Beaupère. Un ordinaire de Supers-héros.

Vive la culture

In Actu-book. on 11 juin 2018 at 18 h 38 min

Alors voilà, relecture faite, l’éditrice doit être en train de le charcuter pour lui faire pleurer son gras et exiger de lui qu’il soit cohérent. Saint Arthur 7 est presque fini. En septembre ce sera à vous de le lire et, qui sait, peut être aussi de rire. Alors, et sous les roulements de tambour du monde entier, sous les vivats sonores des Martiens impatients, les hurlements de joie des Vénusiens délirants, voilà la couverture de ce qui dès la rentrée sera, à n’en point douter, votre livre de chevet !
Au passage, et comme pour toutes les couvertures précédentes, un grand merci à la talentueuse Ariane Delrieu pour son travail qui sait bien donner vie à cette petite famille Saint Arthur.

St-Arthur-7

Publicités

Vient de sortir…

In Actu-book. on 8 juin 2018 at 8 h 15 min

Alors voilà, il sort aujourd’hui, c’est le tome deux, et il me semble qu’il « faut » le lire. Pourquoi? me direz-vous…
-Parce que je vous le dis!
-Pour devenir plus intelligent.
-Parce que c’est moi, que je l’ai écrit.
-Pour y découvrir des centaines de petits dessins faits de mes blanches mains.
– Pour m’aider à nourrir mes enfants.
-Parce que sinon vous perdrez vos dents et des écailles vous pousseront sur les yeux et votre chien mangera votre poisson rouge.
Voilà! Alors, convaincus?
Et puis surtout pour rire et passer un bon moment avec le baby Sitter le plus doué de sa génération ( j’ai bien dit « le », je suis le genre de Gus qui foudroie les genres et bouscule les évidences.)
Allez, zou, on file chez son libraire et on passe un week-end de rêve a me tenir entre vos bras!Donc, et pour résumer: Pas de bruit, bébé dort… enfin presque! Fleurus, 14,90 Euros, C’est par là…

91xuMDYtSHL

OK, il n’est pas encore sorti…

In Actu-book. on 17 mai 2018 at 10 h 12 min

OK, il n’est pas encore sorti, mais, le temps que vous mettiez vos bottes, vos lunettes de soleil, vos parkas, vos bonnets, vos petits tops « si mignons que j’ai pas peu m’empêcher de le prendre en trois couleurs, mais je t’assure chéri que j’ai fait une bonne affaire », vos Loubout ou vos Nike, vos tongs ou vos Kroks, le temps que vous retrouviez vos portefeuilles (ben ouais, y-a rien de gratuit dans la vie), le temps de descendre les escaliers, de prendre le bus s’il passe, le train s’il y-en a, l’avion si c’est pas un Air France, le taxi si vous êtes blindés, la trottinette si vous êtes jeunes, la trottinette si vous êtes bobos, la trottinette si vous êtes un jeune bobo, et vous serez le 8 juin chez vôtre libraire préféré. (Pourvu que ce ne soit pas un libraire dont le nom commence par AMA, finit par ZON) Voilà… C’est tout.
Ah non, j’allais oublier le principal. Aimez-moi, achetez-moi!
(PS, le tome un du journal d’un (et pas d’une, faut lire pas faire semblant) est toujours en vente et il est toujours aussi bon que quand il est sorti y-a un an, alors en attendant ce tome deux qui déchire profond sa race ( il s’agit là d’une tentative désespérée de l’auteur de passer pour jeune et en aucun cas une allusion à un racisme quelconque… que ce soit bien sûr entre nous…) filez acheter le tome un et s’il vous pâlit évitez le vendeur de livres qui a emprunté sans lui verser de droits d’auteur, mais chez lui c’est une habitude, à un fleuve son nom.)

91xuMDYtSHL

%d blogueurs aiment cette page :