Paul Beaupère. Un ordinaire de Supers-héros.

Critiques littéraires

In Actu-book. on 14 mars 2014 at 16 h 27 min

Cela fait un mois bientôt que mon livre,
« Les folles aventures de la famille saint Arhur » est sorti.
Voici venir le temps des premières critiques que je vous livre brutales comme elle me sont parvenues, en pleine gueule!

1-folles-aventures-famille-saint-arthur

Le Figaro.
La famille saint Arthur s’inscrit, c’est à n’en pas douter, dans la longue liste de ces livres que l’on aimera transmettre à ses enfants. D’une écriture légère et élégante, l’auteur sur les pas de ses pairs, Roald Dahl, Pagnol ou Goscinny, nous entraine au pays magique de l’enfance et de l’insouciance. À lire, à relire à faire lire, la rédaction tout entière ne se lasse pas de ce bijou qui fait regretter de ne plus avoir huit ans.

Rodolphe De la Part Ademi

Le Monde.
Il paraît extravagant qu’il puisse encore y avoir des auteurs du XIX siècle vivant, mais sans cela comment comprendre qu’un tel livre a pu être écrit ? Quand nous disons écrit, entendons nous bien, nous somme dans l’obligation d’employer ce verbe du fait que des lettres ont été mises les unes derrière les autres pour composer des mots, que l’auteur, ce mot aussi semble impropre, que l’auteur donc, dans une indigence qui confine à la misère intellectuelle spirituelle ou cérébrale à, au petit bonheur la chance, mis les uns derrière les autres dans un ordre qui eut plus de chance de gagner au loto que de faire une phrase, dans le but semble-t-il de faire un livre ! Qu’il se trouvât une plume pour commettre un tel crime contre le génie des lettres est extraordinaire, qu’il se trouvât un éditeur pour le faire paraître et voilà que pour à peine plus on croirait au miracle ! Oui je vous le dis, si cette chose est un livre, alors tout est possible !

Alain Gauche

A vous de faire la vôtre!

Publicités
  1. Alain Gauche, au lieu de vouloir faire du style alambiqué (pour se la péter ?), ferait bien d’apprendre à faire des phrase courtes qu’on est pas obligé de relire 5 fois pour comprendre ce qu’il a voulu dire !…

    « Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement – Et les mots pour le dire arrivent aisément » (Nicolas Boileau-Despréaux)

    Na !

    J'aime

  2. Vous êtes mon ami un esprit chagrin… Na na nère

    J'aime

  3. Comment ça ??????, et pourquoi pas !!!!!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :