Paul Beaupère. Un ordinaire de Supers-héros.

Saint Arthur, comme un lundi.

In Actu-book. on 20 octobre 2014 at 9 h 45 min

Lundi matin, narcissons un peu. Puisque l’été s’en est allé, puisque l’hiver arrive à grands pas, et avec lui les longues soirées au coin du feu… Regardons-nous le nombril. Dieu qu’il est beau le centre de moi même qui suis le centre du monde. Je vous mets ici la plus mauvaise des critiques faites sur Amazon à propos des Saint Arthur… Alors, imaginez les autres! ( Et, oh amis bernés l’an passé, ce n’est pas moi qui ai écrit tout cela… Vous me connaissez, j’en serais bien incapable)

3.0 étoiles sur 5 Amusant et bien écrit, 19 octobre 2014

Ce commentaire fait référence à cette édition : Les folles aventures de la famille Saint-Arthur (Broché)

Le descriptif du livre ne rend pas hommage à son contenu. En matière de « tribulations d’une famille catholique », on est loin d’une référence permanente à la religion ! Un chapitre se déroule pendant la messe de minuit, c’est vrai, mais rien de plus. Et la messe est loin d’en être le sujet principal…

Le ton est léger, enjoué et très imagé, agréable à lire. Le rythme est vif, enlevé. Les aventures ne présentent pas un intérêt majeur, mais elles sont assez amusantes pour donner envie de lire le chapitre suivant, court, rapide et fantasque.

Certes, ce n’est pas « treize à la douzaine », mais j’offrirais volontiers ce livre sympathique à une fillette de 9 – 10 ans.

En tout premier je vous demanderais de bien remarquer le « bien écrit », c’est peut-être excessif, mais c’est bon! Le « amusant », bien qu’il soit avant, passe après.

« Le ton est léger » dit-il! C’est tout moi ça! Je suis léger! Mon ton est léger, je suis aérien, quasi divin en fait. « Enjoué et très agréable à lire » enchaîne le critique, mais c’est incroyable, se pourrait-il qu’il existe encore des hommes de goût?

Bon… J’arrête là… C’est trop, je sais… Mais imaginez que c’est là la moins flatteuse des critiques! Alors…

Alors bandes de serpillières avachies dans vos canapés, mollusques flasques, apathiques lecteur en mal de nourritures littéraires, ruez vous, si ce n’est déjà fait, courrez, claviotez pianotez, achetez commandez commentez!

Et Dieu, si ce n’est moi, vous en sera reconnaissant!

Allez, c’est déjà un peu moins lundi, non ?

À mardi ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :