Paul Beaupère. Un ordinaire de Supers-héros.

Flanby-433

In Flanbitude on 1 juin 2015 at 19 h 22 min

Et la courbe s’arrondit, vers le haut, son immense flanbitude, sa caramélitude, sa très grande sucritude lactée rêve toujours des courbes de cinéma, pendant que nous courbons le dos… Vivement l’été que le maillot nous le montre tel qu’il est, une courbe qui jamais ne s’inverse, une courbe qui le précède comme son auguste lui-même, tout mou, tout gros! Flanby voit l’été approcher à grands pas, il est temps qu’il se repose, c’est vrai qu’il commence à nous fatiguer.

flanby-433

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :