Paul Beaupère. Un ordinaire de Supers-héros.

La prof de français

In Actu-book. on 2 septembre 2015 at 10 h 24 min

Madame Trévidic, professeur de français

Sadique, vieille, petite et laide, rien pour inspirer l’amour de la langue, tout pour faire croire au mythe de la femme à barbe. Pratique l’orthographe comme d’autres la boxe thaïe. Elle n’aime rien tant que les exceptions quand elles sont orthographiques, syntaxiques, grammaticales. Doit se réveiller le matin en criant « Conjugue ! » et se couche le soir en murmurant « Zéro ! ». Se méfier, ce n’est pas parce que la vieille-araignée ne peut plus courir vite qu’elle ne pique pas !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :