Paul Beaupère. Un ordinaire de Supers-héros.

15 vendémiaire, l’âne

In Trucs et machins. on 6 octobre 2015 at 8 h 32 min

Le voilà, notre héros du jour, il avance, précédé de ses oreilles et de sa réputation, oeil de velours, caractère de cochon. Destin injuste pour ce fidèle et patient compagnon de l’homme, cruelle destinée pour ce travailleur acharné et simple, que de léguer ses oreilles à tous les mauvais élèves de France. Depuis des siècles, son dos est le refuge des simples qui de Bethléem fuient pour éviter le pire, l’ami des princesses qui font des gâteaux en chantant, le camarade des ogres verts et des filles de généraux russes et malgré, à moins que ce ne soit à cause de cela, nos fiers adorateurs de la raison, nos admirateurs des têtes couronnées, pourvues qu’elles soient sur de piques, nos rouges dont les armées sont bleues, lui donnèrent sa journée. Il n’est que l’ami Bosco qui le culotta dans un roman pour contredire ces passionnés de culs à l’air, mais la chose fût écrite bien plus tard et chez cet âne-là, la culotte était instrument de travail, alors…

ane

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :