Paul Beaupère. Un ordinaire de Supers-héros.

14 frimaire, le sapin

In Trucs et machins. on 4 décembre 2015 at 9 h 17 min

sapin

Le petit garde rouge, version 1789, reste jeune, il coupe des têtes par ici, il rase des Vendées par là, mais il ne néglige par pour autant de garder son âme d’enfant. C’est bientôt Noël, et même s’il n’est pas question pour lui de céder à l’idolâtre fête au service d’un abrutissement des masses qui n’auras d’autre équivalent que celui qu’apporteront conjointement la télé et Mc Do, le révolutionnaire en caleçon regarde le sapin comme le souvenir d’une époque révolue et heureuse, son enfance ! Il aimerait, comme alors, croire encore aux lendemains qui chantent, mais comment s’égosiller en choeur quand la gorge est soignée par ce bon Guillotin, il aimerait croire que les cadeaux vont tomber du ciel quand il sait que c’est le plomb qui s’abat des cieux. Alors, plutôt que de mettre l’arbre vert en son logis, ce qui immédiatement le ferait passer pour suspect et adepte de l’ancien régime, il le met dans son calendrier ! le révolutionnaire est malin. Donc, aujourd’hui, ça sent le sapin !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :