Paul Beaupère. Un ordinaire de Supers-héros.

Croquis du matin-327

In Actu-book., Trucs et machins. on 12 octobre 2016 at 7 h 56 min

Publicités
  1. où comment le dessinateur venge l’auteur !

    J'aime

    • Comme le cochon du dessin, la vengeance est un plat qui peut se manger froid, mais contrairement au cochon tout n’y est pas bon, elle laisse souvent derrière elle un goût amer… Non, ce n’est pas une vengeance, ou alors peut être freudienne, il s’agit plutôt, et la chose n’est guère plus glorieuse, d’une flemmardise de l’esprit, d’un laisser allé du trait, d’un dessin comme ça, pour rien, pour rire, en passant. Mais pour ce qui est de venger l’auteur… Dès que j’ai trouvé de qui de quoi sur qui, je venge….

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :