Paul Beaupère. Un ordinaire de Supers-héros.

7 frimaire

In Trucs et machins. on 27 novembre 2017 at 9 h 25 min

7 frimaire, 27 novembre, le chou-fleur (Séverin)

En voilà un qui est tout étonné de se retrouver là, lui, le classique, le traditionnel, le pépère des campagnes, celui qui pousse chez les Bretons, ces têtes dures, rétives au changement et qu’il fallut remettre dans le droit chemin à grand coup de pique là ou ça fait mal, comment aurait-il pu imaginer que les coupeurs de têtes, les furieux de la pique, viennent en procession lui offrir une journée ? Il est vrai qu’une fois sa journée finit, on lui fait la fête à ce chou-là ! Et avec une sauce encore, une sauce délicieusement ancien régime, mais que voulez-vous, on ne peut pas tout jeter et le palais, pour plaire à ses papilles, se fait plus tolérant que les habitants de la montagne ou de la Gironde ne le furent avec ceux du château. Allez, filez braves gens et, de ce chou-là, faites bombances, sa tête bien faite, c’est sur un plat qu’il vous l’offre.

chou-fleur-rvb

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :