Paul Beaupère. Un ordinaire de Supers-héros.

10 frimaire

In Actu-book., Trucs et machins. on 30 novembre 2017 at 9 h 27 min

Savez vous vraiment quel jour nous sommes?
10 frimaire, 30 novembre, la pioche (André)

Le révolutionnaire est teigneux, c’est un écorché vif qui croit bon de faire aux autres dans leurs chairs ce que la nature lui a fait aux sentiments. Alors il aime ce qui pique, ce qui cogne, tranche, abîme, attaque, creuse, défigure, casse, brise, il n’aime rien tant que tout mettre à terre. Alors, pensez si la pioche lui inspire amitié et respect, il lui offre une journée, elle lui offre des têtes, il lui donne ses mains, elle lui arrache des larmes, elle est bonne fille à qui sait la manier, une pioche dans une tête, et voilà en un instant la tête qui cesse de mal penser. C’est sans doute ce que ce bon Léon qui, sous le soleil de Mexico, passait une retraite non désirée, un exil sur papier doré, un exercice quotidien de la condition du bourgeois repu, pensa quand la version montagnarde de la pioche vint lui mettre une bonne fois pour toutes dans le crâne que la révolution est un bloc et que quand on la prend dans la gueule ça fait mal !

pioche

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :