Paul Beaupère. Un ordinaire de Supers-héros.

5 nivôse

In Actu-book., Trucs et machins. on 25 décembre 2017 at 10 h 50 min

5 nivôse, 25 décembre, le chien (Emmanuel)

 Ni dieu ni maître, mais pourquoi pas un chien. En ces temps troublés où l’homme est un loup pour lui même et plus encore pour ses semblables, le chien reste la meilleure façon d’avoir un ami sous la main. Un ami qui jamais ne nous contredit, qui toujours est au pied, qui rapporte et se contente des restes, un ami qui s’oublie l’été sur l’autoroute, un ami à l’œil humide dès que l’on rentre chez soi, comme il est bon cet ami qui nous aime. Mais n’était-ce point, avant que vînt le chien, ce jour béni de Noël ? Vous l’avez dit peut-être seulement pensé, c’est déjà trop ! Il se trouve toujours quelqu’un pour dénoncer. Vous voilà en charrette portant, pour encore quelques instants encore, bien haut votre tête. C’est cette tête que vous allez aux furieux offrir en cadeau. Et votre sang qui coulera abondant ? C’est au chien pardi, à celui qu’on fête maintenant que vous l’abandonnerez. Mais alors, dit le chien, c’est Noël ! Et couic, voici que lui aussi est raccourci ! Comme les fêtes sont tristes aujourd’hui.

bobtail

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :