Paul Beaupère. Un ordinaire de Supers-héros.

9 pluviôse

In Trucs et machins. on 28 janvier 2018 at 16 h 16 min

9 pluviôse, 28 janvier, le peuplier (Thomas d’Aquin)

Et voilà que le furieux de l’égalité donne son jour au peuplier ! Un jour pour cet arbre qui suit les rivières et transporte les tomates, un jour pour ce chevelu des bords de routes qui l’été agite ses feuilles dans un bruissement délicat, un jour pour cette chandelle des campagnes qui pousse en moins de temps qu’il n’en faut à Talleyrand pour changer mille fois de fidélité ! Il faut dire que cet arbre avait tout pour plaire aux yeux de nos égalitaires de chaque instant, son nom a lui tout seul le rend sympathique aux adeptes du bonnet phrygien et de la chemise sans col pour tous ! Il viendrait de « populus », le peuple en latin, car il ombrageait les places publiques de la Rome antique, d’autres donnent comme étymologie le fait que, souple, cet arbre « plie » aux vents ! Un arbre qui s’adapte aux éléments déchaînés, un arbre qui abrite le peuple qui sort dans la rue ! Il n’en fallait pas plus pour qu’il mérite d’avoir son jour, même si le latin qui sent toujours un peu son encens aurait pu le faire passer pour suspect ! Alors, si vous en croisez un aujourd’hui dans la rue, dans un champ ou ailleurs, n’oubliez pas de saluer le peuplier.

peuplier

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :