Paul Beaupère. Un ordinaire de Supers-héros.

Archive for 14 mars 2018|Daily archive page

Plus me plait…

In Uncategorized on 14 mars 2018 at 9 h 56 min

Voilà, c’est là que ça se passe. La Loire coule à nos pieds et pourtant c’est nous qui sommes aux siens. Depuis Joachim chacun sait bien que c’est là qu’il faut être, que c’est là qu’on est vraiment.29178012_1593699597412320_4367186432347865088_n

24 ventôse

In Trucs et machins. on 14 mars 2018 at 9 h 20 min

24 ventôse, la pâquerette…
Ami des petites fleurs des champs, ami de la poésie simple et des joies enfantines, ce jour est le vôtre. Aujourd’hui, célébrons cette enfant de la prairie, cette bonne fille de la campagne et fidèle compagne de l’humble mauvaise herbe. Elle que l’on aime à effeuiller, oh, je vous vois venir avec vos grosses Louboutins, vous allez me jeter à la figure vos marguerites par brassées… Mais, moi qui vous parle, moi dont les joies sont simples et les plaisirs modestes c’est sur cette pauvresse de prés que j’ai testé mes amours débutantes pour, plus souvent qu’a mon tour, finir sur le fatidique « pas du tout ». Écologiste avant l’heure, le révolutionnaire se refuse à martyriser cette délicate qui ne lui a rien fait, ainsi, pour tester son amour, le révolutionnaire est aussi capable d’amour, ce n’est pas la chose qui est la plus évidente chez lui, mais sachez qu’il y eut des Robespierre lecteurs de Barbara Cartland, des Danton qui pleurèrent sur Céline Dion et autres Marrat qui s’évanouirent devant la trop évidente beauté plastique de « Plus belle la vie »… Aussi, et ceci dans l’unique but de préserver des fleurs sans défense, les romantiques aux bonnets cocardés préférèrent-ils à coup de lame oblique jouer à « il m’aime, un peu…. » Les pétales restèrent en place tandis que les têtes roulaient dans la sciure… Allez, bonne fête à toutes les pâquerettes !

Paquerette-coul

%d blogueurs aiment cette page :