Paul Beaupère. Un ordinaire de Supers-héros.

Merci Thibault

In Trucs et machins. on 4 avril 2018 at 17 h 34 min

Il y a des jours comme ça où il pleut dehors et dedans où les mots traînent et, ou l’ancre du doute est bien plus forte que l’encre du crayon. Et puis, soleil radieux, lumière pour le cœur, voilà qu’une lettre arrive. Mais cru non d’un petit cornichon, il a le jugement sur cet animal-là, il a le goût certain, il m’aime ! Alors c’est décidé, pour les minutes qui viennent je vais, folie que cela, croire en moi et écrire comme si ma vie en dépendait, comme si sa vie me le demandait ! Merci Thibault.

La forêt des monstres lettre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :